Rechercher

SK Gaming, une crise en vue

Dernière mise à jour : 16 août 2021

SK Gaming, la célèbre structure allemande est aujourd’hui au cœur d’un scandale de taille suite à des révélations de là part de Vivi, une manageuse de l’équipe SK Academy qui pointe du doigt la gestion de l’équipe.


Les joueurs et les coachs en attente de paiement


Recevoir sa paye avec un ou deux jours de retards ça arrive régulièrement, mais pour les joueurs et les entraineurs de SK Academy on parle plus d’une année. Suite à des reports de signature de contrat pour diverses raisons les joueurs ont joué deux splits complets sans recevoir de rémunération ni de contrat. Plusieurs raisons étaient invoquées selon Vivi : responsables indisponibles, problèmes de budgets, etc.

Aujourd’hui SK Gaming s’est exprimé en invoquant le COVID-19 comme principale excuse mais également le fait que l’organisation n’avait pas déployée les ressources nécessaires à l’aboutissement du projet.

SK Gaming promet également que toutes les personnes concernées seront indemnisées et que tout rentrera rapidement dans l’ordre.


Des révélations d’agressions sexuelles


Malheureusement tout cela ne s’arrête pas là. Après que la toile se soit enflammée avec les allégations de Vivi, Sneaby un ancien ADC d’SK Academy a répondu au message de Vivi en dévoilant qu’il fut une victime d’agressions sexuelles deux ans auparavant par un head-coach âgé de 21 ans alors que lui n’en avait que 15.

Sneaby a expliqué qu’il avait expliqué la situation à l’organisation, mais cette dernière semble l’avoir dissuadé de faire des poursuites en justice. Nous n’en savons pas plus à ce sujet, Sneaby a simplement détaillé que ce n’était aucun de ses coachs actuels Freaky et David Liem.

C’est la seconde fois que SK Gaming fait polémique à ce sujet. En 2020 l’organisation s’est séparée de Brokenshard, head-coach de l’équipe SK Gaming et SK Academy, suite à des actes d’harcèlements sexuelles envers ses collègues.

0 commentaire