Rechercher

Quand Fortnite s’inspire un peu trop de la concurrence

Fortnite a lancé le 17 août son nouveau mode de jeu « Imposteurs » qui ait office de copie conforme du très célèbre jeu indépendant Among Us du studio Inner Sloth.


Une équipe de joueurs doivent terminer de la maintenance d’un vaisseau en réalisant des tâches plus ou moins variées, parmi eux des imposteurs doivent éliminer les autres agents sans être démasqués par le reste de l’équipage. L’équipage gagne si toutes les tâches sont finies ou que les imposteurs soient démasqués ; pour les imposteurs il faut tuer tout le reste de l’équipage. C’est le récapitulatif le plus simple du gameplay d’Among Us et c’est sur cette base que Fornite a construit le mode de jeu Imposteurs.


Epic Games se lance donc dans un véritable jeu des sept différences pour se départager du jeu original :

  • Une carte propre à l’univers de Fortnite, il faut défendre le Nœud pour protéger l’Institut Onirique;

  • Les tâches sont différentes, au lieu de simple réparation de câble on va faire du « calibrage de lamas » ou réparer le bus de combat;

  • Les imposteurs quant à eux pourront interrompre la progression des tâches, téléporter des joueurs ou transformer tous les joueurs en bananes.


L’un des développeurs d’Among Us, Gary Porter a publié les deux cartes côte à côte pour démontrer la ressemblance entre les deux jeux.

Les fondateurs d’Inner Sloth exprime publiquement leur mécontentement de la situation en accusant le manque d’effort d’Epic Games, les ressemblances dépassant le stade de la simple inspiration.

La community Director Victoria Tran de Among Us a déclaré sur Twitter qu’une collaboration aurait pu être intéressante mais que c’était plus un mauvais jour pour le monde du jeu vidéo indépendant.

Among Us a fait en deux ans de vie un véritable buzz sur la toile montant rapidement dans les tops streams Twitch et a reporté plusieurs distinctions : Lauréat Meilleur jeu mobile et Meilleur jeu multijoueur aux Game Awards 2020, nomination pour l’Amour indéfectible des Steam Awards 2020.


Among Us n’en reste pas moins un jeu indépendant, une production à faible budget géré par une petite équipe, il est normal d’être contrarié lorsque le produit de votre développement est repris par une société aussi énorme qu’Epic Games. Sans compter que Fortine brasse des millions de joueurs par jour et ces derniers n’hésites pas à dépenser de l’argent dans des éléments en jeu.


 

Epic Games qui s’est officiellement lancé dans une campagne contre Apple en accusant la pomme de pratiquer des pratiques anti-concurrentielles avec une gestion abusives de l’App-Store ; n’est pas le doux agneau qui veulent faire croire. Fortnite est habitué aux plagiats, répliques et autres inspirations un peu trop poussées.


PUBG

On ne peut pas passer à côté, PUBG (PlayerUnknown’s Battlegrounds) de Bluehole, sorti en mars 2017, il est LE jeu responsable de l’enthousiasme des jeux de Battle royale. PUBG était développé sur Unreal Engine 4 un logiciel de développement de jeux vidéo distribué par Epic Games avec qui Bluehole coopérait.


Le jeu fait carton plein après sa sortie ; mais en parallèle Fortnite, sortie en juillet 2017 annonce la sortie de son mode Battle Royale en septembre de la même année copiant des mécaniques du jeu ainsi qu’une partie de l’interface. Résultat l’affluence de PUBG chute de moitié.


Bluehole intente des poursuites contre Epic Games, qui seront toutefois abandonnées en juin 2018.

PUBG

CORAL CASTLE

Coral castle (Le Château de Corail) est une construction fait de blocs de corail datant du 20e siècle. La société propriétaire du Coral Castle a remarqué de grande ressemblance ainsi que l’emprunt du nom pour une partie de la carte de Fortnite. Epic Games a cependant gardé le silence sur l’affaire.


Rohff – La fierté des notres

Les fans de rap français connaissent le nom de Rohff. Lors d’un sponsoring entre Puma et Fortnite, la campagne marketing avec Neymar en tête d’affiche s’inspire de la pochette d’album La fierté des notres (2004).


Petey Plastic – Le Roi câlineur

Dans le cas de Petey Plastic, streameur américain le plagiat s’étend à sa propre image. En février dernier, indépendamment de sa volonté Epic Games a créé le skin Le Roi câlineur en s’inspirant un peu trop de lui.

Petey Plastic prête une grande attention à son image que se soit en stream ou lors de ses apparitions IRL, il a donc mal réagit quant au fait qu’un skin aussi peu travaillé et grossièrement inspiré de lui soit sortie.


Petey Plastic avait envisagé de mener une action en justice ou au moins de parvenir à un accord afin de renommer le skin en son nom. Il n’en est rien à ce jour et Petey Plastic ne s’est pas exprimé de nouveau sur cette affaire.


Les skins APEX Legends

APEX Legends est un FPS en Battle Royale sortie en 2019, sensiblement plus jeune que Fortnite, APEX base son gameplay sur les différents personnages jouables (appelés des Légendes) qui ont chacun des compétences propres.

En février 2020 Fortnite sort le skin Rossignol dans l’Ensemble Collectif Crypto qui présente des similitudes avec Crypto d’APEX Legends.

Il ne s’agit là que de ressemblances, mais on peut également citer le skin Astra de l’Ensemble Étoiles filantes ou le skin Prudent de l’Ensemble Flambeaux qui ressembles respectivement à Wraith et Caustic d’APEX.


Ariana Grande et K/DA

A l’occasion de RIFT TOUR qui s’est produit début août 2021, la superstar de la pop Ariana Grande a produit une série de concerts dans la faille en direct. A cette occasion Epic Games a produit deux skins exclusifs : Ariana Grande et Ariana Déesse de la Faille.

Les joueurs de League of Legends l’auront sans doute remarqué mais le skin Ariana Déesse de la Faille présente de fortes ressemblances avec le skin K/DA ALL OUT Kai’Sa : La gamme de couleur est proche, des cristaux sur les splash arts, le thème…

Bien sûr ce ne sont que des ressemblances, coïncidence ? On pourrait dire que oui. Etant une idole de la chanson, il y a fort à parier qu’Ariana Grande ait fait partie des inspirations de Riot Games pour la réalisation de la deuxième série des K/DA, il n’y a qu’à regarder celui de Séraphine qui a vraiment le style d’Ariana.

Séraphine K/DA

La Carlton Dance

Tout droit sortie de la série le Prince de Bel Air, la Carlton dance une danse iconique est interprétée le personnage de Carlton. Après la sortie de la dance « Fresh » sur Fortnite, l’acteur Alfonso Ribeiro a déposé une plainte contre Epic Games en expliquant qu’aucune autorisation préalable n’était accordé de sa part. La propriété intellectuelle d’Alfonso Ribeiro est mise en jeu en tant que chorégraphe de ladite danse, cependant la Carlton dance n’est pas reconnue comme une véritable chorégraphie et n’accorde ainsi pas les droits d’auteur à l’acteur.


La situation s’est également reproduite avec l’acteur Donald Faison, interprête de Christopher Turk dans la série Scrubs dans laquelle il réalise une danse qui sera reprise dans Fortnite sous le nom de « Poison dance ». Les producteurs de la série ont accordé les droits au jeu malgré le désaccord de Donald Faison.


Toujours dans les danses c’est le rappeur 2 Milly qui a tenté une action en justice après la distribution de la danse « Swipe it » non content de ne percevoir aucun revenu sur la vente de sa danse. Le rappeur s’est donc soulevé afin de défendre les créateurs afro-américains et souhaitait être dédommagé et exigeait la suppression de la danse.

Malheureusement pour lui les droits d’auteurs ne s’appliquent que sur la musique et non sur les pas de danse.


 

Voilà un petit condensé de toutes les inspirations et plagiats reconnus depuis la distribution de Fortnite. Hélas Epic Games ne semble pas tirer de leçon sur son « processus créatif » car qu’on parle en bien ou en mal de Fortnite, l’important est que nous parlons de Fortnite et que les joueurs continuent à affluer sur le jeu.




0 commentaire